english

Julien Touati
Julien Touati découvre le Kathakali en 2004. Acteur de formation, il se passionne pour cet art sacré, et décide d’apprendre la gestuelle complexe de cette danse narrative qui nécessite une extrême précision et des années d’apprentissage.
En quatrième année de formation à Kottakkal dans le Kérala, Julien Touati ressent le besoin de rallier cette expérience à sa propre culture, et d’exploiter cet apprentissage au service de formes dramatiques contemporaines.
Il crée la Compagnie AVS Road en 2009 avec le duo Et je veux… d’après un extrait de Manque de Sarah Kane, avec des danseurs de Kathakali.
En 2010, il co-réalise un film La table aux chiens – Kathakali, documentaire sur l’apprentissage du Kathakali dans une école traditionnelle en Inde, le film est sélectionné dans de nombreux festivals et obtient deux prix.
En 2012, il se met en scène avec le musicien Denis Teste dans N’importe où je repose ma tête, et crée Le livre de l’amour, un duo entre une danseuse de contemporain et un danseur indien de Kathakali.
Julien collabore depuis 2013 avec Michel Lestréhan de la Cie Prana pour le spectacle jeune public Rencontre avec un singe remarquable ; et sera un des interprètes de la prochaine création du chorégraphe Alban Richard au Théâtre de Chaillot en mars 2014.
bio-julien

Denis Teste

Musicien à l’univers musical étendu, Denis Teste est guitariste au sein de plusieurs ensembles, du power trio au rock expérimental. Il est également membre fondateur du groupe In Vivo (Sony music) sous le pseudonyme Densio, mêlant hip-hop, rock et influences indiennes, un opus qui marquera le milieu de la fusion.

Coutumier du grand écart facial, on le retrouve comme guitariste et bassiste auprès du poète musicien Saul Williams alors qu’il écrit et compose un conte musical pour enfant autour du sitar indien dont Arthur H est le narrateur.

Aujourd’hui, guitariste à la forte personnalité et sitariste reconnu dans le milieu de la musique indienne, sa collaboration avec Julien Touati est une évidence et sa présence sur scène à ses côtés annonce les débuts d’une longue et fructueuse association artistique.

bio-denis

Cédric Martinelli

Réalisateur, cadreur, monteur indépendant

1972 : naissance en Provence

1995 : obtention d’une Maîtrise d’AES option communication

1997 : première interview, Jean-Marc Barr

2000 : création de l’association Sorteo, pour la promotion artistique

2003 : rencontre de l’école « Quelque Chose en Plus », premier film

2005 : premier voyage en Inde, choc

2006 : création du spectacle « Rare » à l’opéra Bastille avec Sorteo

2008 : voyage en Inde et début du projet « La table aux chiens (Kathakali) »

2008 : création de C.CÉDille, travail visuel

2009 : guide pour Paris Photo

2011 : prix du patrimoine culturel immatériel au festival Jean Rouch pour « La table aux chiens (Kathakali) »

2011 : réalisation du programme « Eccentric London » pour 20minutes.fr

2012 : première collaboration avec le Bondy Blog café

www.cedricmartinelli.com

bio-cedric

Jean-Marie Carrel

Véritable touche à tout, il est tour à tour réalisateur, metteur en scène, cadreur, photographe, comédien, monteur ou graphiste.

Directeur de la Cie à part ça ?, un collectif pluridisciplinaire, il a créé en Inde la Villaveli Art Factory, un lieu de création et de diffusion.

bio-jean-marie

Sandra Chartraire

Sandra Chartraire se forme à l’ENSATT auprès de Nada Strancar et Alain Knapp. C’est en faisant l’œil extérieur pour ses camarades qu’elle affirme son goût pour la direction d’acteurs. Après plusieurs années d’enseignement, elle rejoint en 2006 la compagnie franco-berlinoise Le Feu Follet dont elle dirige la troupe en France.

Dès 2009, elle collabore artistiquement avec plusieurs compagnies et structures (Faculté de Lettres de Nantes) et enregistre des voix pour des documentaires et des publicités. En 2010, elle rejoint Les Jeunesses Musicales de France pour lesquels elle met en scène le quatuor Tercéa ainsi qu’un duo pour chanteuse et pianiste Lili et le jazz.

En 2012, Julien Touati l’appelle pour une collaboration artistique sur son projet N’importe où je repose ma tête. Ils collaborent de nouveau en 2013 pour la pièce Femme non-rééducable, son premier projet personnel.

 

bio-sandra

Capucine Goust

Depuis sa sortie du Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Lyon en 2008, elle collabore avec Nasser Martin Gousset pour les créations Comedy (2008) et Pacifique (2010) ainsi que pour une reprise de rôle dans Péplum (2008). Elle l’assiste ensuite sur le Visiteur (2012). Elle participe à la création d’Olivier Dubois, Révolution (2009) et à celle de Kader Attou, Synfonia Piesni Zalosnych (2010).

Elle a aussi collaboré avec Karine Saporta, Joëlle Bouvier, Christine Erbé et dansé dans plusieurs opéras à l’Opéra de Lyon (Les 7 péchés capitaux, chorégraphie Marie Chouinard ; La chauve souris, Johann Strauss) et également Leilâ et Mejnûn d’Armand Amar au festival de musique sacrée de Fès.

Elle rencontre le Kathakali lors de la création en Inde (2011), du duo Le livre de l’Amour mis en scène par Julien Touati.

En 2012, elle fait une reprise de rôle dans Foudres de Dave Saint Pierre et participe à la création Penthésilées de Catherine Diverrès.

bio-capucine

A. Unnikrishnan

45 ans, est un danseur de Kathakali formé à l’école de Kottakkal au Kérala, il est aujourd’hui membre permanent de la troupe PSV Natyasangham et professeur de Kathakali.

Il a travaillé en France il y a plusieurs années auprès de la chorégraphe Annette Leday pour son adaptation en Kathakali du Roi Lear et pour sa création La Sensitive. En 2009, il fait une reprise de rôle dans la première création de Julien Touati Et je veux…

bio-a